Les spécialités

  • Specialites12
  • Specialites13
  • Specialites10
  • Specialites6
  • Specialites2
Pictos03

Des spécialistes pour faire face aux risques

Pour faire face aux risques présents dans le département, en complément des moyens traditionnels d’intervention, le SDIS s’est doté d’équipes spécialisées dans différents domaines. Les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires qui composent ces équipes suivent des formations spécifiques, pour certaines de longue durée, avant de pouvoir être opérationnels. L’action de ces spécialistes, engagés en complément des équipages « conventionnels », est souvent déterminante et indispensable car réalisée dans des conditions où ils sont bien souvent les seuls à pouvoir intervenir. Ils sont aussi parfois sollicités en soutien de leurs collègues non spécialistes sur des interventions particulièrement techniques et permettent ainsi la réalisation de la mission dans de meilleures conditions pour leurs collègues ainsi que pour les victimes.

ligneNoire

Le risque aquatique

Avec 635 km de rivières et de très nombreux plans d'eau fortement fréquentés par les touristes (le département est à la première place nationale en matière de navigation de loisirs) et des crues de cours d’eau très régulières et parfois importantes, le département présente un risque aquatique pour lequel le SDIS est équipé de moyens spécialisés.

Outre 27 embarcations dont 18 de secours, réparties dans les centres de secours du département, le corps départemental dispose de 25 plongeurs, également appelés scaphandriers autonomes, qui réalisent des missions de reconnaissance, de sauvetage, d’assistance et de recherches (véhicules tombés à l’eau ou personnes disparues) sur et sous l’eau, et de 26 sauveteurs aquatiques qualifiés pour intervenir en eau vive (comme c’est le cas lorsqu’un cours d'eau est en crue).

Ces spécialistes s'astreignent à de nombreux entrainements en toutes saisons pour être toujours prêts à intervenir dans des courants forts, des eaux sans visibilité et aux températures parfois glaciales. Afin de mener leurs missions, ils disposent de 3 véhicules de plongeurs basés à Périgueux, Bergerac et Sarlat, ainsi que de 2 jets-ski pour effectuer des reconnaissances rapides et se déplacer dans une faible hauteur d’eau.

  • Specialites7
  • Specialites8

  • Specialites4
  • Specialites3

Les risques technologiques

Incendies industriels, pollutions, accidents à caractère chimique, le SDIS est équipé de moyens adaptés afin d’intervenir face aux risques technologiques. 67 sapeurs-pompiers en Dordogne sont spécialisés et aptes à intervenir lors d'une opération liée à ce risque. Equipés pour réaliser des missions en milieu toxique, évaluer les risques immédiats pour la population ou l’environnement, ils sont également en mesure d’agir sur la cause d’une pollution.

Afin de mener leurs missions, ils disposent de 2 véhicules spécialisés d’intervention basés à Périgueux et Bergerac, d’un véhicule d’appui  (décontamination et zonage) basé à Ribérac ainsi que d’un véhicule de lutte contre les pollutions armé de matériel nécessaire pour contenir et récupérer les produits polluants (barrages flottants, matériel de dépollution).

Le milieu périlleux

Les 34 spécialistes du groupe de recherche et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) interviennent là où les moyens traditionnels des sapeurs-pompiers sont inadaptés, insuffisants ou dont l’emploi s’avère dangereux en raison de la hauteur ou de la profondeur, mais aussi lorsque des cheminements présentent des risques particuliers. Dotés d’équipements matériels spécifiques à leurs missions, ils sont, pour une partie d’entre eux, également habilités et formés pour les interventions en milieu souterrain.

  • Specialites5

  • Specialites11
  • Specialites9

 Le sauvetage-déblaiement

48 sapeurs-pompiers sont spécialisés en sauvetage-déblaiement, une spécialité engagée après tout glissement de terrain, effondrement d'immeuble, de maison ou de tranchée, pour sécuriser ou consolider temporairement des bâtiments affaiblis. Des reconnaissances aux sauvetages, à la recherche de signes de vie sous les décombres, ces spécialistes œuvrent également lors d'explosions ou d'accidents de la circulation. Equipés de matériel de recherche, d’étaiement et de dégagement, les personnels disposent d’un véhicule spécialisé basé à Périgueux.

Le risque animalier

Les sapeurs-pompiers sont investis opérationnellement pour neutraliser, capturer ou sauver des animaux, dans des conditions parfois épiques et souvent dangereuses. Afin d’assurer leur sécurité et le bien-être des animaux, des vétérinaires volontaires du SDIS apportent leur soutien en cas d’intervention et  dispensent également des cours à tous les personnels. Ils sont cinq vétérinaires sapeurs-pompiers aujourd’hui en Dordogne et  disposent de moyens adaptés à leurs missions.

Un véhicule spécialisé dans le secours animalier ainsi que 14 lots animaliers (comprenant tout le matériel pour faire face à un serpent, un chien dangereux…) ont également été mis en service et déployés. Certes, la prise en charge d’un animal blessé sur la voie publique, la capture d’un chien agressif sur un accident ou celle d’un serpent dans une habitation, ne s’improvisait déjà pas et a nécessité des moyens modernes mais avec la nouvelle mode des adoptions d'animaux exotiques, les risques pour les intervenants ont pris un relief particulier, des formations spécifiques aux « NAC » pour Nouveaux Animaux de Compagnie, devenues nécessaires, sont désormais dispensées en Dordogne.

  • Specialites13
Vignettes1
Vignettes2
Vignettes3
Vignettes4
Vignettes5
Vignettes6
Vignettes7
Vignettes8
Vignettes9